• Slide Uless

Signature d'une déclaration de collaboration entre le Québec et le Grand-Duché de Luxembourg

vendredi, 25 mai 2018

Réunis à Montréal le 25 mai 2018 à l'occasion de la conférence C2 à Montréal, la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et le ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire du Grand-Duché de Luxembourg, M. Nicolas Schmit, ont signé une déclaration exprimant leur volonté de favoriser le développement des relations entre le Québec et le Luxembourg dans le domaine de l'économie sociale et solidaire.

Par la signature de cette déclaration, les ministres Anglade et Schmit souhaitent marquer le début d'un processus pour encourager les échanges concernant les lois et les politiques publiques de soutien à l'économie sociale et solidaire mises en œuvre par le Québec et le Grand‑Duchédu Luxembourg. L'objectif : optimiser et enrichir ces derniers par une coopération entre les administrations concernées.

De plus, conscients que le développement de l'économie sociale et solidaire est aujourd'hui une préoccupation commune, ils confirment leur intention d'établir et de développer une coopération efficace, fondée sur leurs intérêts mutuels dans ce domaine. De fait, ils reconnaissent que l'économie sociale et solidaire favorise, de part et d'autre, une croissance durable et inclusive, notamment par la création d'emplois de qualité et la cohésion sociale, constituant ainsi une réponse adaptée aux besoins des collectivités.

Rappelons que le Québec et le Grand-Duché de Luxembourg partagent déjà des liens d'amitié, enrichis par la coopération établie dans les domaines de la culture, de l'éducation et de la sécurité sociale.

Par cet engagement, Mme Anglade et M. Schmit confirment leur volonté de promouvoir l'économie sociale et solidaire sur la scène mondiale tout en encourageant l'élaboration de politiques publiques à cet effet, notamment dans le cadre d'échanges bilatéraux, d'événements internationaux ou de travaux menés par diverses instances de concertation internationale. Ils reconnaissent également l'importance de soutenir des projets de recherche internationaux en la matière, en vue d'enrichir leurs connaissances et ainsi de promouvoir les écosystèmes de manière globale.

Citations:

« L'économie sociale fait partie intégrante du plan gouvernemental pour la relance de l'emploi et de l'économie du Québec. Par l'entremise du Plan d'action gouvernemental en économie sociale 2015-2020, qui prévoit des investissements totaux de plus de 100 millions de dollars d'ici 2020, nous offrons aux entreprises collectives québécoises un véritable coffre à outils qui leur permet de mieux se financer, d'investir, d'innover, de s'adapter à l'ère numérique et de conquérir de nouveaux marchés. Assurément, le Québec est un exemple et une inspiration en matière d'économie sociale. Je suis donc certaine que cette collaboration avec le Luxembourg sera mutuellement bénéfique et qu'elle renforcera notre soutien à ce réseau composé d'entreprises qui sont reconnues pour leur capacité à cerner les besoins émergents et à répondre de façon adaptée aux aspirations des collectivités. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Cette collaboration avec nos partenaires du Luxembourg jette les bases d'un échange de bonnes pratiques dans un domaine en constante évolution. Le Québec accorde une grande importance aux collaborations à l'échelle internationale, car cela nous permet à la fois d'assurer un développement collectif fondé sur des modèles éprouvés et d'encourager le rayonnement de l'expertise et du savoir-faire acquis ici et reconnus mondialement. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« L’économie sociale et solidaire est un secteur innovant et en plein essor au Luxembourg qu’il faut encore développer. Cette collaboration avec nos partenaires au Québec complète les collaborations déjà établies au niveau de l’Union européenne. L’échange de bonnes pratiques est un vecteur important pour soutenir ce secteur en mutation constante. »

Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Economie sociale et solidaire

Plus...